• Accueil

    Accueil

    Ambre ; 14 ans ; 16 juillet 1999 ; en 3èmeB.
    _______________________________________________________
    Bonne visite sur mon blog. (Il est en construction pour le moment, n'y faites pas attention).

  • (Source des icons > Elwyn)

    "J'ai changée..." "J'ai changée..." "J'ai changée..." "J'ai changée..."

    J'ai changée, c'est vrai Je ne suis plus la petite fille qui se laisse marcher sur les pieds. Peut être bien que des fois je suis agressive, mais c'est ça, c'est moi. Je sais que ce changement ne plait pas à tout le monde. Et puis la douleur m'a fait changer, elle m'a complètement transformée. Alors oui, maintenant, je ne suis plus la même qu'avant. Beaucoup de gens ne l'acceptent pas, mais maintenant ça va être comme ça : j'avance avec les vrais. À qui ça plait tant mieux, a qui ça plait pas, tant pis.


    2 commentaires
  • Le malheur de l'avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l'avoir connu. - Anonyme.Le malheur de l'avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l'avoir connu. - Anonyme. Le malheur de l'avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l'avoir connu. - Anonyme. Le malheur de l'avoir perdu, ne doit pas nous faire oublier, le bonheur de l'avoir connu. - Anonyme.

    Papa est mort. Je repose le combiné du téléphone. Ma main n'a jamais été aussi lourde. Je sens quelque chose qui s'échappe de mon corps. Quelque chose d'immatériel, une sorte de principe vital. Comme si on pompait mon âme. Je l'aperçois. Il est vivant. Il est en train de lire le journal. Depuis qu'il ne peut plus marcher, il a retrouvé la fragilité des gosses. Papa est mort.. Un père ne peut pas mourir. Il peut vieillir, perdre l'usage de ses jambes, perdre la mémoire, même, mais il ne peut pas mourir. On se prépare à l'idée qu'il va partir, on se dit même que la mort vaut mieux que la perte de l'autonomie, mais ce ne sont que des mots. On se dit que ça va durer encore longtemps. Et puis le téléphone sonne.... Papa, c'est fini. Il est mort. Tout devient irréel. Oui, j'ai compris qu'il est mort et je commence à pleurer. Mais une force, en moi, résiste et ne veut pas savoir. Elle me dit que ce n'est pas vrai. Quelque chose s'effondre silencieusement, doucement, douloureusement, dans mon intimité, comme si un parasite siphonnait ma substance.

    → Inconnu.


    2 commentaires
  • (Source : Avaaataars)

    Hello people ! Hello people ! Hello people ! Hello people !

     Le souvenir est l'art de se rappeler le passé comme si il avait toujours été rose en oubliant les blessures, le temps du bonheur.

    - Inconnu -


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique